Temps forts:

« Scandale PETROTIM : Vent de panique et débandade au sommet de l’Etat » (Par Seybani Sougou)

Aliou-Sall (2)

1 – Les termes du communiqué du Ministère de la Justice en date du 10 juin 2019, selon lesquels Macky Sall n’aurait pas reçu le rapport N°94/2012 relèvent d’une farce grotesque, d’une gigantesque tentative de manipulation de l’opinion et d’un grossier mensonge d’Etat. En 48 heures, on est passé d’un rapport de l’IGE qui n’existait pas (fictif) à un rapport de l’IGE qui n’aurait pas été reçu par Macky SALL. De communiqué en communiqué, de mensonge en mensonge, le pouvoir hésite, panique, tâtonne, empêtré dans une spirale du mensonge sans fin.
2- La saisine du Procureur Près la Cour d’appel est ridicule, pathétique et d’une absurdité confondante : Il n’appartient pas au Procureur Prés de la Cour d’appel de Dakar, d’ouvrir une enquête pour soit disant enquêter sur des faits qui ont déjà fait l’objet d’une enquête de la part de l’IGE, et dont les conclusions sont sans appel. Il ne s’agit plus de rejuger les faits, mais d’enclencher les poursuites judiciaires à l’encontre des incriminés.

NB : Au fait, dans l’affaire KHALIFA SALL, le Procureur Prés de la Cour d’appel de Dakar, a-t-il ouvert une enquête pour enquêter sur les faits allégués dans le rapport de l’IGE ? De qui se moque-t-on ?
Cordialement

Seybani SOUGOU

Poster un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *


A propos

Maktero Sarl
Bloc 66 – Zone de Captage Route du Front de TERRE
Dakar
Tél: (+221) 33 867 01 04
maktero.mk@gmail.com  / maktero@media28.net




L’équipe

Administrateur:
Mame Gor NGOM | gor.ngom@media28.net


Newsletter