Temps forts:

Gestion de la «maison du Sénégal » : Le scandale de Macky Sall à New-York

mackynewyork
Le Sénégal a acquis en 2009 un terrain ainsi que les droits aériens y attachés situés au 227-235 Est 44th Street New-York pour un montant de 12 milliards de FCFA. Mais, de l’avis d’un expert consulté par le journal Dakar Times, acquérir les droits fonciers et aériens à ce prix et au même coût sur ce site de choix que les Nations-Unis avaient prévu d’acheter pour l’extension de ses bureaux est impossible dans la mesure où la valeur du terrain dépasse aujourd’hui 21 milliards de FCFA.

Le journal rapporte qu’au-delà du prix d’acquisition très intéressant, l’investissement a été décidé suite à l’identification d’autres opportunités en tenant notamment compte de la proximité du siège des Nations-Unis, à la valorisation du projet et à l’amélioration considérable des conditions d’hébergement des officiels sénégalais. L’Etat du Sénégal ne pouvait pas avoir mieux sur toute l’étendue du territoire national américain.

Dans ce projet de l’Etat, il n’a jamais été question de vendre la résidence de l’ambassadeur du Sénégal sis à New-York City pour une somme dérisoire à un prête-nom d’une autorité sénégalaise officiant à la Banque mondiale par le truchement d’une société écran pour ensuite la revendre cinq mois plus tard à un montant supérieur, relève Dakar Times qui promet de revenir sur les détails. Il rappelle qu’en 2012, l’Etat voulait réhabiliter les deux propriétés sises à New-York et à Washington dans le cadre du financement acquis et d’un argent disponible dans un compte aux Etats-Unis.

Dakar Times poursuit que le président Macky Sall a pris deux étages à usage de bureau dans cette maison mise en location et gérée par un américain juif dont la société a gagné un marché dans la construction à l’Ucad. Dans les colonnes du journal, on renseigne que la location de cette maison doit servir à rembourser le prêt mais, aux dernière nouvelles, Roon (qui gère la maison) réclamerait 17 milliards de FCFA à l’Etat. Et pour le journal, les autorités sénégalaises doivent éclairer la lanterne des Sénégalais sur ce dossier.

Media28

Poster un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *


A propos

Maktero Sarl
Bloc 66 – Zone de Captage Route du Front de TERRE
Dakar
Tél: (+221) 33 867 01 04
maktero.mk@gmail.com  / maktero@media28.net




L’équipe

Administrateur:
Mame Gor NGOM | gor.ngom@media28.net


Newsletter