Temps forts:
1 octobre 2019
free.jpg

Le deuxième opérateur téléphonique au Sénégal Tigo change désormais de nom. Il devient Free.

 L’annonce a été faite ce mardi par son directeur général Mamadou Mbengue  lors de sa cérémonie de ses 20ans. Ce changement de marque s’appuie sur un accord de licence de marque avec Free, le second operateur  préfère des Français.

 « En dix-huit mois Tigo a entrepris de donner chacun de ses clients  l’accès a un nouvel univers d’usage digitaux au meilleur prix .Des nouveaux investissements ont permis  de développer de nouvelles plateformes de  services de classifier  et d’étendre le réseau  d’accélérer très largement l’installation de la fibre optique pour équiper le pays et accélérer sa croissance » ,soutient Mamadou Mbengue .

Media28

29 septembre 2019
Khalifa-Sall-690x377-696x380.png

L’ancien maire de Dakar, Khalifa Sall, vient de sortir de la prison de Rebeuss après avoir accompli les formalités de mise en oeuvre de la grâce présidentielle dont il a bénéficié un peu plutôt dimanche en fin d’après-midi. Khalifa Sall recouvre ainsi la liberté après plus de deux ans de détention dans l’affaire dite de la “caisse d’avance” de la mairie de Dakar qu’il dirigeait, a-t-on appris peu avant de source officielle.
Il a bénéficié d’une remise de peines intégrales avec ses codétenus Mbaye Touré et Yaya Bodian.
“Une remise totale des peines principales est accordée aux condamnés définitifs” que sont Khalifa Sall, Mbaye Touré et Yaya Bodian, peut-on lire dans un décret présidentiel rendu public à cet effet.
L’ancien édile, incarcéré depuis mars 2017 dans l’affaire dite de la “caisse d’avance” de la mairie de Dakar, avait été condamné à 5 ans de prison le 30 mars 2018, une peine confirmée par la Cour d’appel de Dakar, le 30 août 2018, et la Cour suprême, le 3 janvier 2019.
Il avait auparavant été révoqué de ses fonctions de maire de la capitale sénégalaise, au lendemain de la confirmation de sa condamnation par la Cour d’appel.

Media28 / APS

27 septembre 2019
wademacky.jpg

Ce vendredi 27 septembre 2019 marque l’inauguration, à Dakar, de la plus grande mosquée de l’Afrique de l’Ouest. Vingt (20) milliards FCFA, c’est la somme qu’a coûté la réalisation de ce joyaux baptisé “Mazalikoul Jinaan”. Des milliers de fidèles et soufis de toutes les confréries ont accouru des quatre coins du pays pour y accomplir la prière du vendredi. Dans cet engouement, une occasion rare pour mettre fin à une tension vieille de plusieurs années s’est présentée : l’ancien chef de l’Etat, Me Abdoulaye Wade, a rencontré son successeur, Macky Sall, lors de l’inauguration de la nouvelle mosquée. Une retrouvaille hors-contexte après des années d’hostilités nées au lendemain de la présidentielle de 2012. Les deux hommes se sont donnés la main après la prière du vendredi à la suite d’une médiation menée par le Khalife général des Mourides Serigne Moutakha Mbacké. Se seraient-ils réconciliés le temps de poser quelques instants devant les flashs d’appareils photos ? Macky aurait déposé Gorgui à son domicile avant de regagner le palais présidentiel selon certains sites web d’informations.

Media28

27 septembre 2019
mamour-diallo-impot-domaine-1280x807.jpg

Selon l’Observateur, l’Assemblée nationale va vers l’ouverture d’une session extraordinaire prévue avant le 15 octobre prochain. Le journal précise que les conclusions du rapport de la Commission d’enquête parlementaire passeront en plénière à l’occasion d’une session extraordinaire au cours de laquelle le règlement intérieur de l’Assemblée nationale sera aussi modifié.

Media28

26 septembre 2019
SDE-réparation-tuyeau-Keur-Momar-Sarr.jpg

Pour dénoncer le mutisme de l’Etat et leur non-implication sur l’attribution à Suez du marché de la distribution d’eau au Sénégal, les travailleurs de la Société sénégalaise des eaux (Sde) annoncent une grève de trois jours à partir du 13 octobre prochain, selon le site d’informations IGFM.

« Un prévis de grève dure un (1) mois. Depuis le treize (13) septembre, nous avons déposé un préavis de grève et le 13 octobre, nous travailleurs de la Sde vont valablement entrer en grève sans avertir jusqu’à ce que l’Etat puisse dire que je vais vendre la Sde et en venant la Sde, au lieu des 5% que j’avais dans le capital, je vais prendre 25% », a déclaré le coordonnateur des cadres du syndicat de la Sde ce mercredi face à la presse.

Elimane Diouf de poursuivre : « Nous n’allons pas accepter que sur l’hôtel des conflits entre la Sde et l’Etat dans le cadre de cet appel d’offre et dans le cadre de l’attribution du contrat que l’entreprise soit mis en état de cessation ou de faillite. Et, qui nuirait à notre outil de travail, à notre actionnariat et qui nuirait au fonctionnement du service public de l’eau que nous gérons et sur lequel nous pensons que nous avons apporté le maximum durant ces 23 ans de service pour que la population ait de l’eau en quantité et en qualité ».

Ces travailleurs espèrent que l’entreprise française, Suez, chargée de la distribution d’eau au Sénégal, leur mettra dans de meilleures conditions.

Media28 / avec IGFM

25 septembre 2019
Charles-Fall-dg-sones.jpg

Au total, 897 personnes impactées par le projet de construction de l’usine de traitement d’eau potable de Keur Momar Sarr3 dans la région de Louga ont été indemnisées à hauteur de 3,5 milliards de Francs CFA, a annoncé, mercredi, le Directeur général de la SONES, Charles Fall.

“Dans la région de Louga sur les 2000 personnes impactées par le projet de KMS3, nous avons recensé 897 personnes et ces 897 ont été indemnisées à hauteur de près de 3,5 milliards de FCFA”, a t-il dit.
 S’exprimant à Louga lors du lancement de la mission d’Information, d’éducation et de communication (IEC) de KMS3, il a précisé que seule une vingtaine de personne, dont les dossiers ’’sont en cours’’ d’instruction, n’ont pas encore reçu leur indemnisation.
Le projet de construction de KMS3 touche trois régions, Dakar, Thiès et Louga ainsi que l’ensemble des localités situées sur le tracé de la conduite.
Le projet de construction de KMS 3 implanté dans la région de Louga va impacter 2000 personnes dont les habitations sont situées sur le tracé de l’infrastructure.
L’Etat du Sénégal a déjà indemnisé près de 8 milliards de FCFA pour presque 99% de taux de satisfaction”, a assuré le Directeur général de la SONES.
M. Fall a annoncé que près de 85.000 branchements sociaux sont prévus dans le cadre de ce projet.
“C’est près d’un million de personnes qui bénéficieront d’un accès gratuit à l’eau et c’est à peu près quatre millions de personnes qui vont globalement profiter de ce projet”, s’est-il réjoui, signalant que le projet polarise une main-d’œuvre de près de 1500 personnes.
Interpellé sur la fin des travaux, le Directeur général de la SONES a fait savoir que le projet est à 65% d’exécution et sera achevé d’ici la fin 2020. “La mise en place du réseau de distribution pour amener l’eau dans les localités qui en étaient dépourvues est prévue en 2021”, a-t-il dit.

“Nous n’avons aucun problème avec ce projet. Nous avons cédé à la SONES les parties de nos habitations ou champs traversés par le projet. Au niveau de mon village dont je suis le chef, tout le monde a reçu son indemnisation”, a dit le chef de village de Guadd Birama (Kébémer), Cheikh Abdou khadre Mbaye.
Parlant au nom des personnes impactées par le projet, il a précisé qu’au-delà du paiement des indemnités, le projet va leur permettre de bénéficier des branchements sociaux et améliorer leurs conditions de vie.

Source : APS

25 septembre 2019
accident.jpg

Huit (8) personnes ont perdu la vie dans un accident survenu mardi après-midi à hauteur de Potou, dans la commune de Léona (Louga), a appris l’APS.

L’accident, qui implique un taxi jaune et noir et une voiture de transport en commun “clando”, a occasionné plusieurs blessés. Les deux voitures sont entrées en collision à hauteur de Sam-Sam, alors que l’une d’elle venait de Saint-Louis d’où l’autre se rendait à Léona.

Le choc a provoqué, sur le coup, la mort de huit personnes et fait plusieurs blessés. Les victimes ont été acheminées à l’hôpital régional Amadou Sakhir Mbaye de Louga. Les causes de l’accident sont pour le moment inconnues.

Media28


A propos

Maktero Sarl
Bloc 66 – Zone de Captage Route du Front de TERRE
Dakar
Tél: (+221) 33 867 01 04
maktero.mk@gmail.com  / maktero@media28.net




L’équipe

Administrateur:
Mame Gor NGOM | gor.ngom@media28.net


Newsletter