Temps forts:
22 juillet 2019
Mayeni-jones-bbc.png

La journaliste de la BBC Mayeni Jones et le “principal objet” de son enquête, Frank Timis, sont les deux acteurs dont les apparitions devraient apporter plus de lumière sur l’affaire Pétro-Tim.
Selon L’Observateur, ils sont toujours attendus à la Division des investigations criminelles (dic), leur audition ayant déjà été annoncée.

En 2012, la société de Frank Timis a bénéficié de permis de recherche et d’exploitation pétrolière sur les blocs Saint-Louis et Kayar Off-shore profonds. L’attribution de ces contrats est décriée par des journalistes Sénégalais et des membres de l’opposition d’autant plus que le bénéficiaire, “Pétro-Tim limited”, ne peut justifier ni une expérience avérée ni des capacités financières pour accomplir les missions qui lui sont assignées.

Auteure d’un documentaire jugé à charge par une certaine presse, Mayeni Jones est celle qui a remis au goût du jour, 7ans plus tard, les soupçons de corruption entre Aliou Sall et le patron de la société Petro-Tim limited, en remontant plus loin jusqu’à BP (British petrolium) à qui Frank Timis a vendu les 30% de parts qu’il lui restait. Ce qui a mis le feu à la poudre c’est que l’enquête de M. Jones parle d’un accord entre BP et Frank Timis, selon lequel pendant 40 ans, 10 milliards de dollars soit 6.000 milliards Fcfa vont être versés à ce dernier sous forme de royalties.
Media28

18 juillet 2019
mamadou-thior-cored.jpg

Le journaliste Mamadou Thior a été porté à la tête du Conseil pour l’observation  des règles éthiques et de déontologie (Cored), mercredi. Le chargé de communication du bureau sortant  a remplacé Bacary Domingo Mané.

l’Assemblée générale s’est tenue  au Centre d’études des sciences et techniques  de l’information (Cesti). Un bureau de Sept (7) membres a été nommé par ce directoire. L’instance de régulation est composée au total de 14 membres. Le Cored a pour mission de veiller au respect  des règles éthiques et déontologiques par les journalistes, les techniciens des médias  et les entreprises de presse.

Media28

8 juillet 2019
bounama-faty.jpg

Le journaliste Bounama Faty, patron du site d’information ”www.allo dakar.sn” à été arrêté hier  par la section de la recherche de gendarmerie. Cela suite à une plainte du ministre Moustapha Diop, selon le journal “Les échos”, il avait publié un article sur son site web dans lequel il affirmait que ce dernier  était propriétaire d’un immeuble d’une valeur de Deux (2) milliards de Fcfa. Ce que le ministre réfute totalement.
Bounama Faty, sachant qu’il est recherché, avait quitté le pays  pour ne pas tomber entre les mains de la justice.
Il a été mis aux arrêts, hier, à sa descente d’avion à l’aéroport Blaise Diagne, par les limiers.

Media28

1 juillet 2019
jean-meissa.jpg

Le Doyen Jean-Méïssa Diop, victime samedi dernier de la brutalité des éléments de la Force publique, après une descente musclée à son domicile, n’entend pas retirer sa plainte malgré les excuses des limiers. « Je maintiens de porter plainte contre la Dic. J’attends juste de terminer la concertation avec mes deux avocats On verra la suite. Mais, le principe est maintenu. Je vais porter plainte pour violation de domicile », informe le journaliste dans les colonnes du journal L’Observateur.

Media28

20 juin 2019
mackysall.jpg

Dans un communiqué dont Media28 a reçu copie, la Cellule des cadres de la coalition Benno bokk yakaar (Bby) a déclaré que l’enquête de la Bbc intitulée, «Scandale à 10 milliards de dollars», est une volonté de « nuire ». «Cette première attaque à peine voilée de la Bbc confirme que nous entrons dans une nouvelle ère. Une ère à haut risque », préviennent les camarades du président Macky Sall. «De ce réquisitoire sans précédent du tribunal de BBC, relève le communiqué, certains confusionnistes et activistes notoires ont voulu renouer le fil du dialogue avec le peuple après leurs cuisantes défaites à la Présidentielle de 2019», soutiennent-ils.

Pour ces cadres, l’ouverture d’une information judiciaire pour tirer cette histoire au clair est une très bonne chose. Et de poursuivre que «la saisine de la justice de notre pays procède d’une volonté de transparence de la part de l’Etat du Sénégal».

Media28

19 juin 2019
CAN2019.jpeg

Le CNRA met en garde contre toute retransmission, distribution ou diffusion illégale des matchs de la Coupe d’Afrique des Nations Égypte 2019 – Communiqué

La retransmission, la distribution et la diffusion des compétitions sportives internationales sont conditionnées par l’acquisition de droits qui y sont relatifs.

En conséquence, les éditeurs et distributeurs ne bénéficiant pas d’autorisation de commercialisation, de distribution et de diffusion, doivent respecter les droits des opérateurs qui ont acquis des droits de retransmission, de distribution et/ou de diffusion des matchs.

Le CNRA appelle donc les éditeurs et les distributeurs à s’interdire toute retransmission, distribution ou diffusion illégale des matchs de la Coupe d’Afrique des Nations Egypte 2019.

Le non-respect des règles relatives à la concurrence expose les contrevenants à des sanctions pécuniaires ainsi qu’à une suspension temporaire des émissions. Les sanctions encourues peuvent même aller jusqu’au retrait de la licence.

Dakar, le 19 juin 2019

Pour l’Assemblée du CNRA
Le Président

16 juin 2019
moussa_sarr-LD-11-25-2018_11_25_27-1280x741.jpg

«J’ai appris le décès, ce dimanche 16 juin 2019, du journaliste Serigne Saliou Samb. Ancien Directeur de publication de Rewmi quotidien et ancien Directeur de la rédaction de l’Observateur, Serigne Saliou Samb a contribué du mieux qu’il a pu à la consolidation de la liberté de la presse et au-delà des acquis démocratiques.

Par ses analyses sur la situation nationale et internationale, Serigne Saliou Samb a participé à la formation de la conscience politique de nos concitoyens. Au nom du camarade Nicolas Ndiaye Secrétaire général de la Ligue Démocratique et de tous les militants de notre parti, je présente nos condoléances les plus émues à sa famille et à l’ensemble de la presse».

Moussa Sarr

Secrétaire général adjoint chargé des relations extérieures

Porte-parole de la Ld

15 juin 2019
aliou-sall-.jpg

Aliou Sall a déposé une réclamation auprès du médiateur interne de la BBC comme son avocat l’avait annoncé. Dans cette missive, le maire de Guédiawaye exige une enquête sur le reportage «déséquilibré» de Mayeni Jones intitulé «Un scandale à 10 milliards de dollars». Selon le journal L’Observateur, Aliou Sall conteste ce reportage qui « n’a pas respecté les règles éthiques et déontologiques qui régissent le journalisme, notamment le non-respect du principe du contradictoire ».

Media28


A propos

Maktero Sarl
Bloc 66 – Zone de Captage Route du Front de TERRE
Dakar
Tél: (+221) 33 867 01 04
maktero.mk@gmail.com  / maktero@media28.net




L’équipe

Administrateur:
Mame Gor NGOM | gor.ngom@media28.net
Coordonnateur de la Rédaction:
Charles SENGHOR | charles.senghor@media28.net


Newsletter