Temps forts:
21 mai 2019
train-emergence-2-ter_hdr.jpg

Le Train express régional (TER)  sera fonctionnel  d’ici à un mois. C’est du moins ce qu’annoncé le ministre en charge des Transports. « Les travaux du Train Express Régional  avancent très bien. Nous avons retenu la date contractuelle  du 14 juin 2019 pour la fin  des travaux », a-t-il dit dans le journal  L’Observateur avant de signaler qu’il y aura une période de surexploitation. « Le démarrage  est imminent et devra se terminer  au plus tard en septembre 2019 » , ajoute Oumar Youm.
Coura Ka

18 mai 2019
Oumar-Youm-Directeur-Cabinet-PR.jpg

Les derniers accidents de la circulation particulièrement meurtriers ont fait sortir les autorités. En visite de prise de contact hier, à la gare des Beaux-maraîchers, le ministre des Transports routiers a annoncé le renforcement de la rigueur dans la délivrance et l’obtention du permis de conduire. «J’estime que les permis de conduire ne devraient pas être donnés à  n’importe qui. Ça ne doit pas être un permis de mort. Et les dispositions seront prises pour que ce mécanisme d’obtention, en amont comme en aval, soit régulé avec une très forte attention », a-t-il déclaré. Il a interpelé la responsabilité des formateurs notamment les auto-écoles pour une révision de la période de passage du Code. Me Oumar Youm pense que le délai d’un mois pour avoir le code lui paraît « insuffisant ».
media28

17 mai 2019
port_autonome_dakar.jpg

Le directeur du port autonome de Dakar (Pad), Ababacar Sadikh Bye, s’est vanté hier, en conférence de presse, d’avoir fait réaliser des bénéfices de 9 milliards de Fcfa.

Même si ce chiffre est à saluer, l’économiste et enseignant à l’Université Cheikh Anta Diop, Maïssa Babou pense qu’il y a mieux à faire. «C’est un bon début et puis il faut qu’on commence aussi à bien travailler dans ce pays-là. On se rappelle qu’à son arrivée à la direction du port, il avait mis dehors plus de 450 travailleurs contractuels. Tout ce que Cheikh Kanté avait donc mis comme actes politiques venaient d’être corrigés. Cette correction donne plus de dynamisme, surtout sur les délais des conteneurs ; il y a aussi la Douane qui s’est complètement digitalisée. Donc, il y a des facilités», a-t-il reconnu.

Pour sa part, l’enseignant chercheur à l’université de Thiès, Mounirou Ndiaye pense que les bénéfices sont bien mais dans une entreprise publique, ce n’est pas essentiel. «C’est un peu incongru de parler même de bénéfice ; c’est normal pour une entreprise. C’est quelque chose qui peut arriver (…) Du temps de Senghor ou d’Abdou Diouf, on ne parlait pas de bénéfices mais, d’objectifs efficaces et de productivité, d’atteinte de la cible, de service public, de satisfaction de l’usager », rappelle-t-il. Mounirou Ndiaye pense qu’il faut repositionner le port parce qu’il y a un manque à gagner énorme. «Il y a les ports de Cotonou, d’Abidjan qui concurrencent fortement le port de Dakar aujourd’hui. Le port de Dakar est interpelé sur les défis de sécurité, de la productivité, de l’efficacité, du service à l’usager », recommande l’économiste.

Media28

17 mai 2019
c065529.jpg

Le port autonome de Dakar (Pad) a fait de grands bénéfices économiques au courant de l’année 2018. C’est du moins ce qu’a révélé hier son Directeur général, Ababacar Sadikh Bèye  en conférence de presse hier.

Dans les colonnes du journal L’Observateur, il affirme que le port autonome de Dakar a produit un bénéfice de plus de 9 milliards de Fcfa dont 3milliards  été  versés aux services de la fiscalité. «C’est un record  jamais  égalé  dans toute l’histoire du port, ce résultat a été obtenu grâce  à une combinaison d’optimisation des recettes. Mais aussi à une vision claire définie », a-t-il martelé.
Coura Ka

17 mai 2019
7351802-11317226.jpg

Le marché du pétrole brut de la Sar revient désormais au fournisseur, Addax, avec une offre de 180 millions de dollars». Locafrique, détenteur de 51% des parts de la Société africaine de raffinage (Sar). Le journal Soyurce A qui donne l’information note qu’avec cet appel d’offres, la Sar a pu réaliser un bénéfice de 27 millions de dollars, sur les trois cargaisons, comparé au pactole qu’elle casquait auparavant pour s’attacher les services de Baba Diao.
Media28

14 mai 2019
Abdoulaye-Daouda-Diallo.jpg

Désormais, le Port n’a plus le monopole sur le dédouanement de certains produits comme les véhicules, la farine de blé, les concentrés de tomate, le poivre, les cahiers scolaires, les pesticides. A l’origine, le ministre des Finances et du Budget, Abdoulaye Daouda Diallo, a validé la décentralisation de plusieurs opérations en faisant des bureaux de douane de Karang, Keur Ayip, Rosso, Kidira, Moussala Ziguinchor et Vélingara des bureaux de plein exercice.

Selon le journal Enquête qui livre l’information, la décision 1970 Dgd/Drc1/Brd du 26 juin dernier, prise par le Dg des Douanes Oumar Diallo, avait été refusée par le prédécesseur de l’ancien ministre des Transports.

La décision 1970 Dgd/Drc1/Brd du 26 juin dernier, prise par le Dg des Douanes Oumar Diallo. Amadou Ba motivait son refus par le fait qu’une telle mesure porte sur la levée de la domiciliation du dédouanement de certains produits.

Media28

13 mai 2019
bceao-sen-1.jpg

Pour appuyer la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bcao), dans sa stratégie d’inclusion financière, la Confédération suisse donne une contribution de 5,5 milliards de Fcfa pour la période 2019-2023.

L’accord a été signé ce lundi par l’ambassadeur de Suisse au Sénégal et la Bceao. Cet accord va permettre à plus d’agriculteurs et d’éleveurs, de femmes et de jeunes d’Afrique de l’ouest d’accéder au crédit, à l’épargne et aux assurances. Avec cette contribution, la Suisse vise à atteindre plus de 300 mille personnes à bas revenus tout en renforçant l’expertise des institutions financières.

Media28

9 mai 2019
Matar-Ba-ministre-des-sports.jpg

Le ministère des Sports doit 100 millions de Fcfa à la fédération sénégalaise de football (Fsf). C’est du moins ce qu’a révélé ce jeudi le journal sportif, Record. Cet argent représente selon la source les frais d’hôtel non payés en Russie, lors du mondial 2018. Dans ce sens, la Fsf avait cédé au ministère 167 millions pour la billetterie. Et depuis, seuls 81 millions correspondant aux billets réservés pour les 8e et les quarts de finale ont été retournés à la tutelle. La Fsf poursuit que les footballeurs qui avaient demandé de loger leurs familles doivent 38 millions de Fcfa dettes non encore payées.

Media28

8 mai 2019
ALIOUNE-SARR-MINISTRE-tourisme-transport-aerien.jpg

Le ministre du Tourisme et des Transports aériens, Alioune Sarr est revenu hier sur la bonne santé de son secteur. «En 2018, le Tourisme mondial a généré 1600 milliards de dollars dont 435 milliards de Fcfa captés par le Sénégal et, ce, en dépit de la sous-exploitation du tourisme culturel, balnéaire, de la non-valorisation des sites communautaires, de l’inexploitation du tourisme de niche », a déclaré Alioune Sarr.

Le ministre rencontrait hier les services relevant de son département. Par ailleurs, il a promis d’affecter 30 millions de Fcfa pour accompagner le secteur dans la sécurité. «Nous allons  débloquer 30 millions de FCFA  pour appuyer  le commissariat  spécial  du tourisme  afin d’assurer  la sécurité  des touristes », a-t-il promis.

Media28

8 mai 2019
senelec.jpg

L’Agence pour l’économie et la maîtrise de l’énergie (Aeme) et l’Agence nationale pour les énergies renouvelables (Aner) seront dissoutes. Selon le journal L’As, dans sa parution du jour, cette décision du chef de l’État entre dans le cadre de la réforme de la Senelec qui va se transformer, dans les prochains jours, en Holding. De ce fait, ces deux agences vont être phagocytées par la Senelec qui va, désormais, gérer tout ce qui est énergie.

Media28


A propos

Maktero Sarl
Bloc 66 – Zone de Captage Route du Front de TERRE
Dakar
Tél: (+221) 33 867 01 04
maktero.mk@gmail.com  / maktero@media28.net




L’équipe

Administrateur:
Mame Gor NGOM | gor.ngom@media28.net
Coordonnateur de la Rédaction:
Charles SENGHOR | charles.senghor@media28.net


Newsletter