Temps forts:
18 septembre 2019
pecheurs.jpg

Neuf (9) pirogues et cent-neuf (109) pêcheurs sénégalais en provenance de Joal ont été arrêtés sur les côtes de la Guinée Bissau. Il leur est reproché leurs activités en eaux étrangères sans licence de pêche et avec des filets non-conformes.

Pour leur libération, les autorités guinéennes réclament un million de FCFA  pour chaque pirogue.

Media28

15 septembre 2019
seydou_gueye.jpg

En marge d’une manifestation de la Plateforme “Aar Li Nu Bokk” vendredi 13 sept, l’opposant Ousmane Sonko déclarait : “Cosmos a vendu 20% sur les 30% des parts qui lui restaient de notre pétrole à une compagnie nationale du nom de Abu Dhabi”.

Le porte parole de l’Alliance pour la République (APR), Seydou Guèye rejette toute implication de l’Etat du Sénégal dans les transactions entre Cosmos et la Compagnie Abu Dhabi : indiquant qu’il s’agit d’une opération légale entre des entreprises privées, et qui ne concerne en rien la gestion du gouvernement.

Pour le ministre conseiller en communication à la présidence de la République, les accusations du leader de Pastef/Les Patriotes sont de la “pure invention pour jeter de la poudre aux yeux des Sénégalais sur le plan de la défense des intérêts nationaux”.

Comment voulez vous que le Sénégal puisse constituer une exception pour dire : le pétrole je vais le gérer d’une façon totalement différente. Ce n’est pas possible. Il faut d’abord connaître les règles et les lois en vigueur dans le secteur, les modalités pratiques par lesquelles se nouent et se dénouent les coopérations et les alliances. Et dans ce cas d’espèce, sauf volonté de tromper les Sénégalais, l’Etat du Sénégal ne perd rien, le citoyen sénégalais ne perd absolument rien”, a-t-il lâché à l’antenne de iRadio pendant l’émission “Jury du dimanche”.

Media28

13 septembre 2019
aar-li-nu-book1.jpg

la plateforme de lutte pour une transparence de la gestion des ressources du pays organise un rassemblement ce vendredi après-midi entre la Place de la Nation et la Rts. Une nouvelle manifestation contre la mal gouvernance et la mauvaise gestion des ressources naturelles du pays.

Dans un communiqué mis à disposition de la presse, Ousmane Sonko, membre phare de la plateforme dénonce : “Enrichir des entreprises et des lobbies étrangers, tel semble le mandat du gouvernement de Macky Sall, qui s’emploie tous les jours à brader nos ressources, fragiliser notre économie et notre secteur privé”. De l’avis de l’opposant au régime du président Sall, cette politique  désastreuse traduit l’incapacité de l’État à faire face aux vraies priorités (santé, éducation, emploi, inondations, sécurité…), sans parler des conséquences dramatiques sur les populations.

Sonko s’indigne du fait que “nos concitoyens les plus fragiles sont humiliés et laissés dans une précarité sans précédent. Cela ne peut plus durer”. Le leader du parti “Pastef/Les Patriotes” d’ajouter que la seule chose qui vaille c’est de gagner la bataille contre la mal-gouvernance, la corruption d’État, le bradage des patrimoines nationaux et l’impunité.

La marche prévue est autorisée par le préfet de Dakar, les politiciens et activistes partiront du rond-point de la Rts pour arriver au rond-point “Doudou Ndiaye Rose”.

Media28

12 septembre 2019
mimi-touré.jpg

La présidente du Conseil économique social et environnemental (Cese), Aminata Touré, peine à démarrer ses activités. Pour cause, selon “Walf quotidien”, toutes les caisses de la structure sont vides. Dans sa parution du jour, le journal rapporte que l’ex-présidente, Aminata Tall, aurait consumé tout le budget avant de partir.

Le budget du Cese est estimé à 6,2 milliards de Fcfa .

Media28

5 septembre 2019
marché-castor.jpg

En visite ce jeudi au marché Castor, le ministre de l’urbanisme Abdou Karim Fofana a annoncé la fermeture du marché castor les 21 et 22 septembre pour des opérations de désencombrement.

En compagnie du sous-préfet de Grand-Dakar, du commissaire de Dieuppeul et du maire de la commune Derklé/Dieupeul, l’autorité assure qu’un dispositif sécuritaire mixte sera établi avec le concours des agents de sécurité de proximité et la police mais également avec la participation de la population pour bien mener cette opération.

Media28

5 septembre 2019
mamour-diallo-impot-domaine-1280x807.jpg

Après la commission d’enquête parlementaire, c’est au tour du personnel de la Direction générale des impôts et domaines (DGID) de blanchir Mamour Diallo. Le Directeur administratif  de la DGID, Mohamed Diaïté, tente de faire sortir ce dernier du flou dans lequel Ousmane Sonko l’a entouré. ”On ne peut pas du tout parler de détournement, c’est la soustraction frauduleuses de fonds publics des caisses du trésor. En tant que directeur des domaines il ne gère pas les fonds publics. Il ne s’occupe que du budget de fonctionnement de sa direction qui ne fait même pas cinq millions de Fcfa”, a déclaré le directeur administratif sur la Rfm.
”je ne défends personne et je ne combats personne mais il n’y a aucune sorte de détournement de deniers publics sur cette affaire”, a laissé entendre le président du conseil de Bounkiling.
Media28

5 septembre 2019
mamadou-sy-mbengue-dg-ipres.jpg

Les retraités ne veulent plus du directeur de l’institut de prévoyance retraite du Sénégal (Ipres), Mamadou Sy Mbengue. Exigeant son départ immédiat, ils dénoncent le retard des  paiements,  des recrutements politiques  et le défaut de prise en charge dans les hôpitaux. “Mamadou Sy a échoué dans son management à la direction de l’institution de prévoyance retraite du Sénégal”, ont-ils estimé lors de leur assemblée générale.

Media28

4 septembre 2019
bus-tata-cetud-3-2.jpg

Le syndicat des travailleurs de l’Association de financement des professionnels du transport urbain (Aftu) revendique l’amélioration des conditions de travail des employés. En rassemblement ce mercredi matin au rond point Rts ils réclament la signature de contrats qui depuis 13 ans n’est pas effective, et plus de considération vis à vis de leur personnel. Par conséquent, les grévistes qui pointent un doigt accusateur vers l’Etat ainsi que leurs employeurs, menacent de passer à la vitesse supérieure si rien n’est fait.

Media28

3 septembre 2019
aar-linu-bokk-1280x720.jpg

La plateforme “Aar Li Nu Bokk” réapparaît: ”un autre scandale vient s’ajouter à la longue liste des forfaits contre les ressources sénégalaises. Il s’agit du contrat octroyant le fer de la Falémé à Tosyali”, s’insurge le porte parole du jour, Babacar Thioye Ba, en conférence de presse. Les revendicateurs disent n’accorder aucun crédit à l’enquête ouverte et clôturée par le procureur de la république sur le “scandale à 6000 milliards”.
“Cette enquête orientée, vise de toute évidence  à disculper les mis en cause par l’artifice d’une instruction exclusivement à décharge”, a prévenu le pr Daouda Guèye. Pour bien assermenter son combat, “Aar Li Nu Bokk” continue sa campagne  de sensibilisation à travers son programme ”taxaw fep”. Dans cette optique ”une marche nationale sera organisée à Dakar, dans les régions et dans la Diaspora”, ont annoncé les membres.
Media28

3 septembre 2019
aliou-sall_frank-timis.jpg

Abdoul Mbaye, Mamadou Lamine Diallo et cie sont loin d’avoir épuisé toutes leurs cartouches concernant le présumé scandale sur la gestion des ressources minières du pays, notamment le pétrole et le gaz. Ils ont décidé de saisir la chambre d’accusation pour faire bouger l’enquête. Selon le journal “l’Observateur” si ces derniers prennent une nouvelle voie, c’est parce que la plainte déposée depuis le 22 juillet dernier contre le duo Aliou Sall/Frank Timis reste sans effet notable. la consignation qui annonce le début de l’instruction n’a pas encore été fixée. Par conséquent, le groupe d’opposants comptent saisir la chambre d’accusation de la cour d’appel de Dakar si rien n’est fait tout en accusant le magistrat instructeur de refus d’instruction de leur plainte.

Media28


A propos

Maktero Sarl
Bloc 66 – Zone de Captage Route du Front de TERRE
Dakar
Tél: (+221) 33 867 01 04
maktero.mk@gmail.com  / maktero@media28.net




L’équipe

Administrateur:
Mame Gor NGOM | gor.ngom@media28.net


Newsletter