Temps forts:

Affaire des 94 milliards : les interrogations de Me Assane Dioma Ndiaye

assane-dioma-ndiaye

Me Assane Dioma Ndiaye, le président de la Ligue sénégalaise des droits humains (Lsdh) s’est invité au débat sur l’affaire des 94 milliards du TF-1451R. Dans un post sur Facebook parcouru par L’As, il a rappelé que devant les députés, l’ancien ministre de l’Économie, des Finances et du Plan, Amadou Bâ, avait avoué que suite au rachat de la créance des héritiers par la Société Sofico (une procédure qu’il trouvait normale), l’État du Sénégal avait commencé les paiements. «Aujourd’hui, il est établi que ce rachat de créance n’a pas finalement été homologué par la justice», constate Me Ndiaye qui trouve d’ailleurs surprenant, avec une déduction logique, que tous les paiements qui ont été effectués alors l’ont été indûment.

Le président de la Ligue sénégalaise des droits humains (Lsdh) se réserve cependant d’accuser qui que ce soit. Toutefois, il pose de nombreuses interrogations qui doivent aider à la manifestation de la vérité : «Combien l’État du Sénégal a décaissé à ce jour, soit directement soit par le biais de lettres de confort, au titre des 94 milliards convenus avec la Société Sofico ? L’État parlait, à un certain moment, de 3.500.000.000 de Fcfa déjà décaissés. Si l’on sait que les héritiers n’ont, à ce jour, rien perçu, qui a encaissé cet argent ? Y a-t-il des lettres de confort par rapport aux 94 milliards ou pas ? Si ces lettres de confort ont été avalisées par des banques, l’État, n’a-t-il pas décaissé indirectement ?».

Media28/ source IGFM

Poster un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *


A propos

Maktero Sarl
Bloc 66 – Zone de Captage Route du Front de TERRE
Dakar
Tél: (+221) 33 867 01 04
maktero.mk@gmail.com  / maktero@media28.net




L’équipe

Administrateur:
Mame Gor NGOM | gor.ngom@media28.net


Newsletter